Dans la tête d'une blonde [en l'occurence moi!]

Publié le par kasunda

Comme je l'ai déjà dit tout à l'heure, niveau nourriture, à Londres, ce n'était vraiment pas ça... Des restaurants tous les jours, des déjeuners à 15h (voir 17h!!) et des dîners à 22h et quelques, des tas de frites tronant à côté de moi à table, des assiettes plus que garnies, etc. Ajouté à ça la fatigue (on a marché comme des tarés! Le dernier jour, on tenait à peine debout! oO), et vous obtenez un cocktail détonnant...
Puis il y a eu Paris avec un pote. Et là, le soufflé est retombé. Petit-dèj à l'hotel, "attrapage" de valise, et départ pour Nanterre. Arrivé chez Greg, qui me propose une chocolatine (il venait de se lever XD). Non merci, pas envie! Mais vraiment pas envie hein =) Avais mangé avant, pas faim!
Départ pour Rock en Seine. Aller, personne n'a faim ? On zappe le déjeuner, pas grave! oO
15h30, il commence à faire faim! Qu'à celà ne tienne, on mange une crèpe au sucre sans culpa.
19h30, faudrait peut-être manger avant Bjork! En plus, il fait faim! Et va-s-y qu'on aille manger une paëlla et une crèpe au sucre! Toujours pas de culpa!!

Et ce n'est qu'un aperçu de mon séjour! De dimanche à jeudi matin, j'étais toujours dans le même état d'esprit! Pourtant, on s'en ai fait des restau! Et on a aussi mangé à des heures pas possibles! Comme quand on est sortie des catacombes! On est partie manger une galette bretonne à 16h lol Impensable pour moi en temps normal! Si ça ne rentre pas dans ma tranche horaire, je ne mange pas!
Mais là...

Se faire plaisir, manger à sa faim, le tout sans culpabiliser, ni entendre de petite voix, je vous l'avoue, je n'y croyais plus depuis février 2006. Et pourtant... J'ai réalisé plein de choses. OUI je peux manger à des heures pas possibles, et alors ? OUI, je peux avoir faim sans être foudroyée sur place! OUI, je peux me faire plaisir sans que cela dégénère. Je n'y croyais plus. Ca me semblait tellement loin, tellement flou.
J'ai redécouvert les joies de manger avec quelqu'un que j'apprécie beaucoup, j'ai redécouvert le plaisir de manger sans tout engouffrer, ni me hater parce qu'il faut finir vite vite avant que ça dérape.
J'ai eu l'impression de vivre pendant ces cinq jours. Non, pas l'impression. J'ai vécu pendant ces cinq jours! VECU!

Et je me rends compte aussi de quelque chose. Ce matin, j'ai été démoli par le chiffre indiqué sur la balance. 56,8 pour 1,71m. Une obèse, une vache, une grosse truie abjecte, et autres surnoms on ne peut plus affectueux ont jailli dans ma tête. Incapable de manger. Incapable de penser à autre chose qu'à l'habituel "maigris!!!".
Mais voilà, en allant chez la psy, j'ai eu le temps de ressasser tout ça. Bon, j'ai repris deux kilo. Mais quand je faisais mon inspection journalière de tout ce qui n'allait pas, n'avais-je pas l'impression d'avoir perdu ? L'impression qu'il y avait moins de gras que d'habitude sur mon petit bidon ?
Et là, je me dis que peut-être, pendant ces cinq jours, j'ai appris à voir mon corps tel quel. Sans les tonnes de gras habituels. Non, un  corps comme les autres le perçoivent.
Je ne sais pas, mais je le prends bien d'un coup.
Et si ma vision redevenait claire ? Et si mes yeux avaient enfin retrouvé la vue ?
Je ne sais pas. J'espère. Très fort. 
Et je me dis que ça peut m'aider à avancer. Il faut que je continue, que je ne baisse pas les bras. Je sais que je peux y arriver. Je sais qu'on peut toutes y arriver. Une vie sans obsession de la bouffe, sans obsession des calories, une vie normale...

Publié dans Au jour le jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hiromi Copine 06/09/2007 09:57

Coucou Kasun,

Tu peux pas savoir à quel point ça me fait plaisir de lire tout ça. T'es vraiment ma pote, toi. ^^

Je sais pas si tu as fait le même constat que moi, mais j'ai souvent l'impression que les TCA perdurent dans les habitudes...

Je veux dire par là que si tu manges tout le temps les mêmes trucs, à la même heure, au même endroit, ben c'est triste, et manger devient une corvée... Y'a pas de notion de convivialité et de plaisir, ça aide pas à voir les choses autrement... Ça devient une obligation et point barre.

Tu peux tout à fait avoir pris 2 kilos tout en ayant l'impression d'être + légère, avec ton activité débordante des vacances + une alimentation différente, ben je pense que ton transit va mieux (donc ventre + plat). Et puis à tous les coups, les 2 kilos, c'est de la flotte et de la nourriture dans ton bidon, pas du gras.

Moi aussi je recommence à me voir telle que je suis, avec parfois des bugs du style je passe à côté du miroir et je me vois énorme, mais ça dure à peine quelques secondes, le temps de me dire : "ta gueule la voix, on t'a pas sonnée". ^^

Bon j'arrête mon roman, et j'te souhaite de continuer comme ça, c'est que du bon, là !!!!

Gros bisous ma Kasun, je pense à toi très fort, et tu m'as beaucoup manqué, toi et tes mots. En espérant que je pourrai venir te voir à Bdx un de ces 4, histoire qu'on se marre un peu (beaucoup).

laptitemissmarie 05/09/2007 20:14

coucou ma belle !

Tu avais perdu toute confiance en toi, mais ce séjour avec ton ami t'as mis au défi de controler tes pulsions alimentaires. Défi que tu as merveilleusement bien relevé car tu prenais exemple sur ton ami.
Ne t'inquiete pas pour toutes les crepes (caloriques?) que tu as pu manger, tu as tout dépenser durant le concert, plus rien, plus de calories a la fin de la soirée.
Ton poids sur la balance est bon d'apres moi (je suis aussi objective que possible, souffraznt moi meme de sous-alimentation).

En tout cas je crois en toi je sais que tu vas avancer, ce mois de septembre est un mois de renouveau, comme tu dis, on va toutes y arriver !